Imprimer 

brevet2019

Les élèves titulaires de leur diplôme entoure de Xavier Argenton (à droite), de Claire Liétard et de Patrick Gautier (à gauche).
Photo NR

 

Les élèves des classes de troisièmes du collège Saint-Joseph ont reçu, vendredi soir, leur tant attendu diplôme national du brevet (DNB). Une petite cérémonie protocolaire a été organisée en présence de la sous-préfète, Claire Liétard, et du maire de Parthenay, Xavier Argenton.

Au total, 51 élèves ont reçu leur sésame, 47 en DNB et quatre en CFG (certificat de formation générale). « Cette année, le taux de réussite se situe autour de 89 % », précise Patrick Gautier, chef d’établissement depuis cinq ans, ce qui situe Saint-Joseph au-dessus de la moyenne nationale (86,5 %).

Le CFG clôturait deux types de scolarités particulières. L’Ulis (Unité localisée pour l’inclusion scolaire) accueille les élèves en situation de handicap avec des aménagements, des adaptations pédagogiques et des mesures de compensation par un accompagnement éducatif. Un élève s’est vu remettre le CFG. Un autre dispositif permet d’accueillir des enfants migrants en âge d’être scolarisés.

Saint-Joseph a ainsi permis à trois élèves venus de Guinée, Côte d’Ivoire et du Mali d’obtenir un premier diplôme, gage d’une bonne intégration. Ce CFG valide l’acquisition de connaissances générales de base ainsi que des capacités d’insertion sociales et professionnelles.


Pour tous les élèves présents, un cycle s’est terminé. Patrick Gautier est très satisfait d’avoir mené cette génération de la 6e à la fin de la 3e avec des taux de très bien à 20 % et de bien à 40 %.

Le mot de la fin est revenu à Claire Liétard, qui a rappelé « qu’avoir accès au savoir est une grande chance, mais aussi une liberté ». Mots qui ont eu certainement tout leur sens aux oreilles des jeunes migrants.