Sport et générosité : essai confirmé à Saint-Joseph

handi2019

handi2019b

 

En avril, le collège Saint-Joseph organisait la quatrième édition de la journée du handicap avec un marathon solidaire en faveur de Franzy Rabin au stade l’Enjeu. A la suite de cette action, les élèves étaient tous rassemblés, jeudi, dans la cour de l’établissement, pour remettre à l’intéressé par le biais du directeur, un chèque de 5.272,50 €, correspondant au fruit de leurs efforts.


Les parents de Philippe Croizon, responsables de l’association Handicap 2000, étaient présents pour féliciter et remercier les jeunes sensibilisés au handicap. Ils soutiennent activement le projet de Franzy Rabin et de Jean-Luc Thibaudeault : au printemps 2020, ils entreprendront un tour de France en 26 étapes en handibike, soit plus de 2.000 km en six semaines.


Dans la matinée, trois classes de 6e s’étaient donné rendez-vous dans la salle Léo-Lagrange pour se mesurer aux difficultés du basket en fauteuil, pour les sportifs en situation de handicap. Encadrés de Mathieu Ribreaud et Kévin Sicard, leurs professeurs d’EPS, Sophie Gerbier (histoire/géo) et Laura (éducation musicale), qui ont tenu à jouer le jeu, ils se sont affrontés amicalement, sous les directives de Jean-Luc Thibaudeault. Tous ont reconnu les difficultés de l’exercice et salué les performances des sportifs en situation de handicap. Une belle leçon à tirer d’une expérience destinée à souligner les valeurs de partage et d’intégration par le sport.

A Saint-Joseph, découverte du handi-basket

handibasket18

A droite, Jean-Luc Thibaudeault accueillait les classes pour une découverte du basket fauteuil.  © Photo NR

 

 

C’est une matinée de découverte du basket fauteuil qui était proposée, vendredi matin, au complexe sportif Léo-Lagrange, à toutes les classes de sixièmes du collège Saint-Joseph. Les professeurs d’éducation physique, Matthieu Chaigne et Fabien Fontenier, sont à l’initiative de ce projet en lien avec un des axes majeurs du projet d’établissement : l’accueil de tous.
Habitué de ces journées de découverte, Jean-Luc Thibaudeault, agent de développement au club de basket de Niort, était présent toute la matinée avec une douzaine de fauteuils de sensibilisation au basket, différents des fauteuils de compétition ne serait-ce que par le prix : 1.500 € pour les premiers, de 4.000 à 6.000 € pour les suivants. La matinée se décomposait en trois ateliers : handi-basket, maniabilité du fauteuil sur de petits parcours et échange sur le sport pour handicapés. L’année se termine donc sur une note sportive et d’ouverture d’esprit pour les collégiens.